Linklaters conseille Jingye Group

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Linklaters conseille Jingye Group sur le projet de reprise de British Steel.

Linklaters a conseillé le groupe chinois de production d’acier Jingye Group dans le cadre de l’accord portant sur l’acquisition de certains actifs de British Steel, comprenant trois aciéries situées au Royaume-Uni (dont le site de Scunthorpe) et de certaines filiales françaises et néerlandaises.

L’opération a mobilisé une équipe multi juridictionnelle basée notamment à Londres, Hong-Kong, Amsterdam et Paris. Linklaters Paris est intervenu sur les aspects de droit français de l’opération, et tout particulièrement sur l’acquisition de British Steel France Rail, spécialiste de la production de rails, qui emploie près de 470 salariés sur son site d’Hayange (Moselle).

Cet accord historique, qui donnera lieu à un groupe sidérurgique d’envergure mondiale, permet de préserver des milliers d’emplois et d’assurer l’avenir à long terme de British Steel. Jingye Group prévoit d’investir 1,2 milliard de livres sterling (soit environ 1,4 milliard d’euros) au cours des dix prochaines années pour assurer la modernisation des installations et équipements de British Steel.

L’accord de reprise reste soumis à l’obtention des autorisations réglementaires et à la consultation des instances représentatives du personnel.

L'équipe de Linklaters à Paris est composée de Marc Petitier, associé, Benoit Allouis, collaborateur senior et Margaux Sartre, collaboratrice, sur la partie Corporate ; de Pierre Guillot, associé, Pierre Sikorav, collaborateur senior, et Thibaud Troublaïewitch, collaborateur, sur les aspects droit public ; de Damien Baud, collaborateur senior, Abdel Abdellah et Diane Rousseau, collaborateurs, en droit social ; et de Saadoun Alioua et Camille Lapeyre Sabatie de Chavardes, collaborateurs en droit immobilier.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.