Afghanistan : la profession d'avocat toujours mobilisée

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Dans un communiqué du 27 août 2021, le Conseil national des barreaux (CNB) rappelle que les avocats sont toujours mobilisés « pour venir en aide aux confrères, magistrats, juristes et défenseurs des droits de l’homme menacés en Afghanistan ».

« En urgence, nous avons constitué et signalé au ministère de la Justice ainsi qu’au ministère des Affaires étrangères plus de 200 dossiers de personnes menacées qui pourraient être accueillies d’urgence en France avec leurs familles » indique le communiqué.

« Nous sommes en permanence en contact avec les autorités françaises pour faire valoir ces demandes. Le garde des Sceaux a mis à notre disposition une cellule de crise qui coordonne les actions » poursuit le communiqué. 

En outre, les avocats ont rappelé leur attachement à l’application pleine et entière du droit d’asile pour tous les réfugiés afghans.

Le « G7 des avocats » a également transmis aux chefs d’Etat une déclaration commune appelant au respect des droits humains pour les réfugiés afghans.

Pour le CNB, il est nécessaire de « fournir un accès humanitaire sûr et sans entrave à tous les Afghans qui craignent avec raison d’être persécutés et c’est le sens des initiatives qui pourraient être portées par la France au Conseil de sécurité des Nations unies. »

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France