Werner Eyskens rejoint le bureau de Bruxelles de Crowell & Moring en qualité d'associé

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Crowell & Moring renforce sa pratique en matière de règlement des litiges internationaux avec l'arrivée d'un associé, Werner Eyskens, dans son bureau de Bruxelles. 

Werner Eyskens se concentre sur les aspects contentieux internationaux et belges des transactions commerciales, y compris les procédures d'arbitrage. Il conseille également sur des questions contractuelles non-contentieuses, notamment sur des questions de distribution, de location d'actifs et de contrats de construction. Werner Eyskens a une large expérience dans la représentation d'acteurs majeurs de l'industrie aéronautique.

Il siège régulièrement en tant qu'arbitre et a conduit des arbitrages selon les règles du Centre belge d'arbitrage et de médiation (CEPANI), de la cour internationale d’arbitrage (CCI), du Singapore International Arbitration Center (SIAC), de la London Court of International Arbitration (LCIA) et du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI).

Werner Eyskens représente des sociétés multinationales basées en Belgique et des sociétés non belges qui ont des activités en Belgique. Ses domaines de prédilection sont les litiges concernant les infrastructures, l'aviation, la construction et les contrats d’entreprise. Par exemple, il a conseillé un opérateur de parc éolien dans une procédure d'arbitrage CCI sur un litige concernant des câbles haute tension défectueux sur un fond marin offshore, et il a une grande expérience dans la représentation d'entrepreneurs maritimes sur des projets de construction offshore à travers le monde. Dans une affaire récente très médiatisée, il a défendu avec succès les vendeurs de la multinationale pharmaceutique Omega Pharma contre une demande de 2,5 milliards d'euros, rendue publique, déposée par le principal fournisseur mondial de soins de santé Perrigo.

Werner Eyskens a obtenu une licence aux Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix, à Namur, un master à la KU Leuven, un LL.M à la Pritzker School of Law de l’université de Northwestern et un diplôme universitaire en droit aérien et spatial à l'Université Libre de Bruxelles.

Werner Eyskens est également expérimenté dans le droit de l'aviation et de l'espace. Il a travaillé sur une série de procédures d’insolvabilité qui ont traversé l'industrie aéronautique belge, y compris la faillite de la SABENA, la compagnie nationale, pour laquelle il a agi (et continue d'agir) pour SAirGroup et plus tard son liquidateur pour défendre les 3 milliards d'euros de créances poursuivies par l'État belge et le syndic de faillite.

Au cours de la dernière décennie, Werner Eyskens a été recommandé par Legal 500 et Chambers pour les litiges et l'arbitrage de façon constante. Il est membre du conseil d'administration du CEPANI et coprésident de son groupe de travail sur la diversité et l'inclusion. Werner Eyskens est engagé dans le travail pro bono et a traité des dossiers importants pour l'Institut Jane Goodall. Il parle couramment le français, l'anglais et le néerlandais.

L'annuaire du Monde du Droit