Propos d'Eric Zemmour sur Paris Première : confirmation de la mise en demeure

Médias
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil d'Etat valide la décision du CSA mettant en demeure la chaîne Paris Première à la suite des propos stigmatisants à l’égard des migrants tenus par Eric Zemmour dans l'émission "Zemmour et Naulleau".

Au cours de l'émission "Zemmour et Naulleau" diffusée le 20 janvier 2018 sur Paris Première, durant laquelle a été abordé le sujet de la loi "asile et immigration", Eric Zemmour a tenu de façon systématique des propos stigmatisants à l’égard des migrants de confession musulmane, tendant en particulier à leur dénier le bénéfice du droit d’asile au motif qu’ils seraient, du fait de leur religion et contrairement à d’autres, source "d’énormes problèmes" et qu’ils contribueraient au "grand remplacement" de la population française. Par sa décision n° 2018-650 du 12 septembre (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.